La quête du grand méchant : l'exemple des abominables créations de Mégare de Cyrillane

vendredi, juillet 08, 2016 Iris d'Automne 2 Comments

Aujourd'hui un aperçu de la manière dont la création de l'univers s'articule avec celle du bestiaire au travers de l'exemple de la relation entre Mégare de Cyrillane et les chimères.

Genèse de cette histoire...


Parmi les étapes de création d'un univers figure celle éminemment nécessaire, consistant à disposer de grands méchants qu'on adorera affronter. Concevoir des "méchants", ce n'est pas toujours facile. Il faut qu'il soit puissant, avec des motivations qui tiennent la route, qu'il ne soit pas superposable à son voisin "grand méchant du pays voisin"... Bref, qu'il ait une identité et du charisme.

En travaillant sur le bestiaire, et compte-tenu de ma tendance un peu obsessionnelle à justifier l'existence et la propagation de chaque créature, je me suis mise à me poser des tas de questions existentielles. Ce que vous lirez sera le résultat de ces longues heures passées à chercher la meilleure explication possible :

1. qu'elle soit cohérente,
2. qu'elle soit différente de celle des autres monstres,
3. qu'elle soit source d'aventures

En somme, j'essaie de fournir des réponses qui permettront de satisfaire la curiosité des joueurs & PJ les plus curieux ^^

Il était une fois...


Mégare de Cyrillane faisait partie de la dynastie régnant sur la Cyrillane, une contrée riche, longtemps rivale de la Cité franche. Elle se passionna pour la magie et tout particulièrement sur un mélange de transmutation et de médecine. Son emblème était le lion, et ce malheureux animal fit les frais de sa passion, se retrouvant littéralement au cœur de plusieurs créations abjectes parmi lesquelles figure la chimère. Le monde d'Eana lui doit certains monstres épouvantables, qui désormais sèment la terreur dans les terres sauvages.

Sur la magicienne en revanche, on sait peu de choses avec certitude. Elle serait devenue liche, mais personne n'en a la preuve. Elle aurait gardé un moyen de contrôler ses créations, mais là encore, cela semble relever de la légende. On prétend aussi qu'elle aurait dû fuir la capitale pour échapper à un complot qui menaçait sa vie et qu'elle jura de revenir.

Ce qui est certain à présent, c'est que la Cyrillane s'enfonce dans une guerre civile d'une brutalité sans pareille et les factions s'entre-déchirent dans les villes et les campagnes. Nous vivons des temps troublés, qui donnent à certains l'opportunité rêvée de s'emparer du pouvoir absolu sur ce vaste et riche pays... et de là, qu'est-ce qui pourrait empêcher le nouveau dirigeant de se lancer vers de nouvelles conquêtes ?

Mais si Mégare de Cyrillane a bien de tels projets, peut-être risque-t-elle d'être débordée sur son flanc. En effet, la noirceur de la magie employée pour faire exister les chimères les a rendu sensibles au Chancre -- il suffit de les regarder pour s'en convaincre ! Même si ces monstres ne sont pat totalement inféodés à cette chose-être, ils tendent inconsciemment à faciliter ses avancées destructrices.



La chimère, par Gawain

2 commentaires:

  1. Comment ça l'histoire des monstres n'est pas basée sur la vrai vérité historique ?

    Nan ça doit être un post humoristique... LOL très drôle !

    RépondreSupprimer
  2. Dessin très bestial, parfait pour l'ambiance.

    RépondreSupprimer